Imprimer cette pageEnvoyer à un ami Partager cette page Flux RSS

Le choix du site du Clipon

Le site du Clipon en octobre 2007 Le site du Clipon en octobre 2007.

5 critères ont présidé au choix du site d'implantation du terminal

  • les conditions de sécurité maritime : ce critère prend en compte les conditions de navigation et de manœuvre dans le chenal d'accès et dans le port ouest, les conditions d'accostage et d'amarrage des méthaniers à l'appontement. Il permet de choisir le site au regard des difficultés de manœuvres liées aux conditions de vent et de courant, au trafic existant et au regard de la durée d'indisponibilité du terminal et de l'avant-port ouest ;
  • les conditions de sécurité au sol : ce critère permet de comparer les sites au regard des risques encourus par les populations et les autres entreprises à proximité du fait du terminal méthanier, ainsi qu'au regard des « effets dominos» (dangers d'autres entreprises susceptibles d'affecter le terminal ;
  • l'environnement social et humain : ce critère permet d'évaluer l'appropriation de chaque site par la population locale ou régionale ;
  • l'environnement écologique : ce critère définit l'intérêt écologique et patrimoniale de chaque site tant au niveau terrestre (faune et flore que marin ;
  • les aspects économiques : ce critère évalue les perturbations éventuelles de chaque site sur l'environnement économique proche (trafic, entreprises, ...).

Si le site du Clipon avait la préférence des maîtres d'ouvrage au regard des critères de sécurité terrestre et maritime, ceux-ci ont notablement fait évoluer le projet suite au débat public pour répondre aux enjeux environnementaux et sociaux.

80% des enjeux de biodiversité de ce site sont ainsi préservés par la nouvelle configuration du terminal.

Par ailleurs, des mesures d'accompagnement ont été définies avec les représentants des usagers du site pour permettre la pratique des usages sur d'autres sites ou à proximité.


Un site conforme aux exigences de sécurité nationales et internationales

Le choix de ce site prend en compte les autres trafics maritimes ainsi que la localisation des autres industries et des populations, dans l'analyse et la maîtrise du risque.

Pour l'accès maritime

Le SIGTTO (Society of International Gas Tankers and Terminal Operators, association internationale des opérateurs de terminaux et de navires gaziers, aujourd'hui principale référence internationale en matière de GNL) a défini un certain nombre de recommandations pour le choix d'un site d'implantation de terminal méthanier qui sont satisfaites dans le cas d'un appontement au Clipon

Pour les aspects terrestres

Sur le plan de la sécurité terrestre, la localisation du terminal méthanier au Clipon fait que les distances des effets dangereux n'englobent aucune autre industrie ni aucune habitation, ni le chenal d'accès des navires (notamment les ferries).